Découvrez l’Aquascaping

Définition de l'Aquascaping et des différents styles qu'il comporte.

Amano

Les origines, le style Hollandais

Popularisé dans les années 1930 aux Pays-Bas, avec la commercialisation des premiers équipements d’aquariophilie ce style est entièrement tourné vers la culture et l’arrangement des plantes aquatiques. Disposées en terrasse, la difficulté de ce style réside dans un choix et une taille des plantes parfaitement maîtrisé jusque dans leur colorations.

La révolution, l’Aquarium Naturel de Takashi Amano

Dans les années 1990, Takashi Amano alors photographe va progressivement introduire l’esthétique japonaise puisée dans les concepts du Wabi-sabi et du Zen dans l’aquariophilie.

Figure la plus influente à ce jour de l’Aquascaping, Takashi Amano est le créateur de la marque ADA qui à popularisée une gamme de produits qui ont permis une large diffusion des outils et des techniques propre à la discipline. Cette marque est également à l’origine du concours mondial IALPC qui années après années permet au grand public de découvrir les plus belles créations des passionnés du monde entier.

Le style Naturel

Ce style se caractérise par une attention toute particulière à la disposition de racines, de pierres et de plantes aquatiques dans le but de créer une représentation magnifiée d’un milieu aquatique ou d’un paysage terrestre. En ce sens l’Aquarium Naturel n’est pas un Biotope, en effet le choix des plantes, la composition du décors (hardscape) ou la population sélectionnée ne prétend pas répliquer un environnement naturel mais à créer un paysage aquatique dont l’intérêt principal réside dans son esthétique.

Exemple d'aquascaping de type aquarium naturel

 

Le style Iwagumi

L’exécution du style Iwagumi repose sur la mise en valeur d’un arrangement de roches (hardscape), leurs positionnement se doit donc d’être particulièrement soigné. L’utilisation de plantes basses est la plus courante afin de valoriser leurs beauté naturelle et leurs disposition.

Exemple d'aquascaping de type Iwagumi

Les autres styles

Il existe de multiples déclinaisons et variantes autour de ces styles, nous noterons deux variations notables du style Iwagumi.

Le Mountain Scape

Dans cette variation il s’agit ici de composer un décors aquatique rappelant le relief d’un paysage montagneux, les roches choisies sont intégrées dans les versants afin de suggérer des pics, des cols etc.

Exemple d'aquascaping de type Mountain scape. Peter Kirwan CC-attr-sa-3.0

Le Tree Scape

Ici le paysage créé repose sur la mise en valeur d’un élément de décors représentant un arbre qui pourrait se situer au milieu d’une vallée, d’une coline ou d’une clairière suggéré par l’utilisation de plantes gazonnantes.

Google+